actualités

11 juil 2019
7 000 institutions dont 6 écoles françaises s'engagent pour le climat
email imprimer

Des réseaux d’établissements d’enseignement supérieurs représentant plus de 7 000 instituts situés sur les 6 continents ont annoncé le 10 juillet à New York qu’ils déclaraient une situation d’urgence climatique. Un accord a été trouvé sur la mise en œuvre d’un plan en trois étapes pour faire face à la crise en coopération avec les étudiants.

Le plan comprend les trois étapes suivantes :

1. S’engager à atteindre la « neutralité carbone » d'ici 2030 ou 2050 au plus tard ;

2. mobiliser davantage de ressources pour la recherche axée sur les mesures pour remédier aux changements climatiques et faciliter la création de compétences ;

3. Accroître l’accès à l’éducation environnementale et à la durabilité dans les programmes d'enseignement, les campus et les programmes de proximité. 

Ce Communiqué, rédigée par l'Alliance pour un leadership en matière de durabilité développement durable dans l'enseignement, connue sous le nom de EAUC, l'organisation américaine pour l’action pour le climat dans l'enseignement supérieur Second Nature, située aux États-Unis, et l'alliance jeunesse et éducation d'ONU Environnement, témoigne pour la première fois que des établissements d'enseignement supérieur se sont réunis afin de s’engager ensemble à faire face à l'urgence climatique. 

Lire le communiqué

Parmi les signataires, 6 écoles françaises dont un membre d'Agreenium, Toulouse INP-Ensat.

Dans le même temps, la CPU, la CGE et la CDEFI publient une tribune intitulée « Urgence climatique : universités et Grandes écoles mobilisées au côté des étudiants pour la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) ». 

Lire la tribune

 

Sources: ONU-environnement et CGE

Ajouter un commentaire

Articles liés