actualités

29 mai 2019
7e comité de pilotage F'SAGRI: la coopération se poursuit et se renforce
email imprimer

Le 7ecomité de pilotage du F’SAGRI (French South Africa Agricultural Institute ) s’est tenu le 22 mai à Pretoria. Engagé en 2014, F’SAGRI a pour objectif de renforcer les capacités de 3 universités rurales en Afrique du Sud (Fort Hare, Limpopo, Venda) par la formation d'étudiants au niveau bachelor, master et doctorat dans le domaine des sciences des aliments.

Agreenium est depuis fin 2016 l'autorité compétente pour la coordination et l'appui au projet pour la partie française et l’Agricultural Research Council (ARC) pour la partie sud-africaine.

Claude Bernhard et Vincent Baron ont rencontré à l’occasion du Comité de pilotage des partenaires sud-africains afin de préciser des pistes de collaboration future.

Le comité de pilotage le 22 mai a permis de réaffirmer la volonté de définir des actions durables entre les trois universités et des partenaires français. Le projet monte en puissance puisque depuis l’année dernière plusieurs étudiants de niveau master et doctorat ont été accueillis à Montpellier SupAgro, ENSFEA-ENSAT et AgroSup Dijon. Un projet de master conjoint avec ONIRIS n’a pas pu se concrétiser encore mais on peut saluer le lancement d’un projet de recherche PHC Protea porté par l’Université de Fort Hare et AgroSup Dijon. 

La plateforme technologique(financée par le Ministère Sud africain des Sciences et Technologiessous la coordination de l’Agence pour l’Innovation Technologique) située au sein de l’université du Limpopo a bénéficié de l’achat de nouveaux équipements.

Ces actions sont soutenues par un financement du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères (MEAE) jusqu’en juin 2020 et le renouvellement de la mise à disposition d’un poste de Chef de projet (Séverine Jaloustre- hébergée au sein de l’Université de Limpopo) par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Lors du Comité de pilotage, le Department of Science and Technology Sud Africain a annoncé un financement de 6 millions de rands, comparable à celui du MEAE, pour favoriser les projets de mobilité entre les deux pays.

Le 23 mai, la visite d’Agreenium à l’université du Limpopo, siège du F’SAGRI, a permis d’identifier des pistes de collaboration telles que le développement de nouveaux cursus. Mais surtout, lors de cette visite, il est apparu que la plateforme technologique de cette université (agrofood station) souhaiterait accueillir des stagiaires des écoles françaises sur des sujets concernant l’agriculture au sens large et la gestion et le traitement de l’eau. L’équipe du F’SAGRI se chargera de relayer les propositions de stage à Agreenium.

Agreenium a pu rencontrer les responsables de l’ARC et du DST en leurs locaux et constater la forte implication de ces autorités dans le projet F’SAGRI, dont le lancement officiel est prévu à l’occasion d’un prix de l’innovation qui sera remis début novembre à 9 étudiants lauréats. Ils bénéficieront d’une allocation leur permettant une visite en France dans des laboratoires de membres d’Agreenium et d’universités partenaires. 

Séverine Jaloustre se rendra en France pour rencontrer les écoles partenaires du F’SAGRI fin mai – début juin afin de préciser les différentes pistes de collaborations avec elles.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Articles liés