actualités

04 nov 2019
Agreenium, un atout au service de la stratégie internationale de la France pour la sécurité alimentaire, la nutrition et l’agriculture durable 
email imprimer

La direction générale de la mondialisation, de la culture, de l’enseignement et de développement international (ministère de l’Europe et des affaires étrangères) publie un rapport sur "La stratégie internationale de la France pour la sécurité alimentaire, la nutrition et l’agriculture durable"*. Ce rapport constitue la feuille de route stratégique de l’ensemble des ministères français impliqués sur ces sujets, dont le ministère de l’agriculture et de l’alimentation et le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Ce document de synthèse présente en une trentaine de pages la vision française des grands enjeux de sécurité alimentaire, de nutrition et d’agriculture durable et les principaux objectifs et engagements français pour 2019-2024. Les 5 objectifs identifiés pour la période sont : renforcer la gouvernance mondiale de la sécurité alimentaire et de la nutrition; développer des systèmes agricoles et alimentaires durables; renforcer l’action française sur la nutrition; appuyer la structuration de filières agroalimentaires durables pour favoriser la création d’emplois décents dans les territoires ruraux, notamment pour les jeunes; renforcer les actions d’assistance alimentaire notamment aux populations vulnérables et améliorer leur résilience.

Le rapport cite Agreenium parmi « les atouts dont dispose la France pour porter ses valeurs », particulièrement parce qu’il constitue « une interface pour élaborer des stratégies communes de recherche, de formation et de coopération internationale pour le développement ».

Sur les trois sujets stratégiques, sécurité alimentaire, nutrition et agriculture durable, les actions portées par Agreenium avec les experts de ses 18 membres portent essentiellement sur la conception et la diffusion de connaissances, par exemple : un accord signé avec la FAO pour valoriser les connaissances dans le domaine des agrobiosciences en proposant notamment un cycle annuel de conférences-débats à partir de 2020; un Mooc en cours de conception avec 7 de ses membres et des institutions internationales, sur les systèmes alimentaires en faveur d’une bonne nutrition; un accord est en cours d’élaboration entre le Cerfam-PAM et Agreenium afin de mettre en place un réseau de diffusion de connaissances, principalement numériques et de formations sur le terrain.

* Le rapport a été présenté le 22 octobre dernier par Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat auprès du ministre des affaires étrangères, en présence de Laurent Thomas, directeur général adjoint de l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation, de représentants du Programme alimentaire mondial, du gouvernement ivoirien, de représentants de l’Etat, du monde de la recherche, de la société civile et des médias.

 

Voir le rapport de stratégie

Ajouter un commentaire

Articles liés