actualités

01 mar 2016
Développer les agrobiosciences dans les pays en développement
email imprimer

Une déclaration d’intention a été signée entre le secrétaire d’Etat au développement et à la Francophonie, André Vallini et le directeur de l’Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France (Agreenium), Claude Bernhard, le mardi 1er mars 2016 sur le stand du Cirad-AFD au salon international de l’agriculture. L’accord a pour objectif de renforcer le développement des activités recherche-formation-innovation » dans les pays en développement.

Le secrétaire d’Etat, André Vallini, a été accueilli sur le stand du Cirad par son président, Michel Eddi, Marion Guillou, présidente du conseil d’administration de l’Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France et Claude Bernard, son directeur.

En présentant le contenu de la déclaration d’intention, Marion Guillou a souligné que « cet accord entre le ministère et notre institut devrait permettre de mieux répondre aux demandes de nos partenaires dans les domaines agricoles, alimentaires, forestiers et sanitaires ».

Il s’agit en effet de construire avec divers acteurs des pays en développement des partenariats intégrant un plus grand nombre d’activités de « recherche-formation-innovation-développement ; de se concentrer pour le développement et le suivi du dispositif régional de formation en ligne entre les pays de la Commission de l’Océan indien (signé à la Réunion le 26 février dernier) et, plus généralement, d’initier des dispositifs de même nature dans différentes régions du monde.

Selon Claude Bernhard, la signature de cette déclaration conforte « l’intérêt de notre dispositif national regroupant l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur et de recherche et de l’appui que peut apporter l’Institut à la politique d’aide au développement de la France ».

Articles liés