actualités

07 nov 2019
Remise du 1er prix de l’innovation en agroalimentaire, université du Limpopo, Afrique du Sud
email imprimer

Aurélien Lechevalier, ambassadeur de France en Afrique du Sud, a remis le 7 novembre, les prix de l’innovation en agroalimentaire à l’université du Limpopo. La remise de ce prix qui fait écho au trophée Ecotrophélia auxquels plusieurs membres d’Agreenium sont associés, s’est effectuée au cours de la cérémonie de lancement du projet du French South African Agricultural Institut (F’SAGRI), devant une large audience d’autorités universitaires et de représentants du monde de l’entreprise.

Claude Bernhard, directeur d’Agreenium (autorité compétente pour la partie française), a participé aux côtés de six autres experts sud-africains et français, au jury de ce prix de l’innovation qui a examiné hier 8 projets, les 3 meilleurs bénéficiant de financement pour leur lancement. « Agreenium est fier de contribuer à ces actions s’inscrivant dans la stratégie Europe et international de la France qui focalise particulièrement sur l’Afrique », a t-il déclaré lors de la remise des prix. Tous les participants au prix vont bénéficier d’un voyage en France à l’occasion du SIAL en octobre 2020. L’objectif du prix de l’innovation est de stimuler l’innovation et l’entreprenariat au sein des 3 universités anciennement défavorisées, impliquées dans le projet FSAGRI (U. Limpopo, U. Venda, U. Fort Hare).

F’Sagri : un projet partenarial, des actions concrètes

A la demande du département "Water and Sanitation" du F’SAGRI, Claude Bernhard a conduit du 29 octobre au 5 novembre, une mission sur l’eau avec Adrien Wanko, enseignant-chercheur à l’ENGEES et Dominique Rollin, membre du CGAAER.

Plusieurs membres d’Agreenium (AgroSupDijon, Montpellier Sup Agro, ENSAT, ENSFEA, ONIRIS, Vet AgroSup)  collaborent d’ores et déjà avec les 3 universités qui bénéficient de FSAGRI ( u. Limpopo, u. Venda, u. Fort Hare) au travers d’actions de recherche, l’accueil d’étudiants en master et prochainement l’encadrement d’un projet de thèse.

Il est prévu désormais l’accueil d’étudiants français en Afrique du Sud pour des périodes de stages sur des problématiques d’alimentation, d’agroécologie, de gestion de l’eau avec les enjeux liés au réchauffement climatique. Leur accueil sera facilité par Séverine Jaloustre, chargée de projet, mise à disposition par le ministère de l'alimentation et de l'agriculture, et résidente permanente à l’u. du Limpopo. 

Par ailleurs, 8 bourses sont allouées pour un séjour en France en octobre 2020 aux participants du prix de l’innovation en agroalimentaire. Les bénéficiaires pourront visiter le salon international de l’agroalimentaire à Paris (SIAL) et rencontrer des laboratoires, entreprises et incubateurs à l’occasion du SIAL. 

FSAGRI est soutenu par un FSPI (Fonds spécial de projets innovants) du MEAE et par une aide équivalente du département de sciences et techniques sud africain. 

En savoir plus sur le projet

Ajouter un commentaire

Articles liés