actualités

09 oct 2019
Top départ du projet Agreenium avec Agrhymet, 7-11 octobre, Cirad, Montpellier
email imprimer

Le projet en renforcement des capacités que doit mener Agreenium auprès d’Agrhymet ( institution régionale spécialisée du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) vient de débuter par une semaine au Cirad de Montpellier. Le projet est lauréat d'un appel à projet lancé en janvier 2019 par l’Adesfa, (Appui au développement de l’enseignement supérieur français en Afrique ).

La mission d’Agreenium et du Cirad porte sur l’amélioration des pratiques de collecte et de gestion des données du centre régional d’Agrhymet ainsi que les évolutions en formation, après analyse des besoins. Une étude de faisabilité d’un campus numérique doit également être abordée. La durée du projet est de 2 ans. 

Du 7 au 11 octobre, Pascal Bonnet, directeur adjoint du département Environnements & sociétés (Cirad), a élaboré un riche programme à l'intention de la délégation nigérienne : présentation de Dataverse, des aspects juridiques, des réseaux de gestion des données avec l’IRD, des rencontres avec des utilisateurs en vue de mutualisation, production de Digitag avec l’Irstea et Supagro, ébauche de solutions à mettre en place au sein d’Agrhymet,…

La mission se poursuivra à Paris les 14 et 15 octobre. Elle débutera par la présentation d'Agreen U par Philippe Prévost, chargé des coopérations numériques (Agreenium) et coordinateur du projet, et se poursuivra par des présentations d’exemples de formations : Data scientist en agrosciences par Agrocampus Ouest et DésiGéo par l’Ecole nationale des sciences géographiques. Une mission au Niger devrait avoir lieu en décembre. 

La délégation nigérienne est composée de : Moulaye Oumarou, informaticien à la direction des systèmes d'information ; Kaba Elise, informaticienne et responsable de la plateforme e-learning ; Wango Moussa, agrométéorologiste, responsable d'un master ; Songoti Henri, informaticien, responsable de l'appui logiciels, et Atta Sanoussi, chef du département formation et recherche

En savoir plus

Ajouter un commentaire

Articles liés