actualités

26 avr 2019
Une délégation bangladaise reçue par Agreenium : premiers contacts
email imprimer

Une délégation de 8 responsables du ministère de l’agriculture et du principal centre de recherche en agriculture au Bangladesh a été reçue mardi 24 avril dans les locaux d’Agreenium à Paris par les chargés de coopération formation agronomique et scientifique de l’Institut.

L’objectif de cette rencontre était de mieux connaître les domaines d’expertise d’Agreenium afin d’identifier les axes d’une future coopération dans le domaine de l’enseignement supérieur agronomique et de la recherche. Le Bangladesh Agricultural Research Council (Barc), représenté par son président, son directeur général et plusieurs membres directeurs, dispose de financements pour des programmes internationaux. 

Après avoir présenté le principe de mutualisation entre les membres d’Agreenium, grandes écoles et instituts de recherche, les principaux domaines d’interventions de l’Institut ont été détaillées devant les participants : développement de projets de formation par le numérique et l’enseignement pédagogique, d’actions à l’international sous forme de partenariats ou appels à projet, …

Les échanges se sont poursuivis autour de questions très concrètes de la délégation bangladaise : peut-on étudier en anglais dans les établissements du ministère chargé de l’agriculture en France ? Quelles sont les conditions d’inscription pour un étudiant bangladais ? Quels sont les différents types de partenariat possibles ?

Les actions développées par Agreenium ont permis d’illustrer quelques réponses à ces interrogations: bases de données des formations et plaquette des programmes dispensées en anglais qui mettent l’offre de formation des membres en visibilité ; les programmes Asifood et Ussein qui ont permis de développer en partenariat des modules et des parcours de formation en Asie du Sud-Est et au Sénégal ; le projet de réseau campus numérique en agrobiosciences,…

La délégation a été intéressée par la méthode de travail proposée par Agreenium pour identifier d’abord leurs besoins de partenariat afin de permettre une réponse adaptée.

Ajouter un commentaire

Articles liés