UMR 985 - Écologie et santé des écosystèmes (ESE)

L'UMR ESE développe des projets scientifiques à plusieurs niveaux d’organisation biologique (du gène aux organismes, populations et communautés) dans trois principaux axes thématiques :
1. Analyser les impacts et les réponses aux stress générés par les activités anthropiques. Le changement climatique, les pesticides, les dégradations des habitats et les invasions biologiques sont les principaux stress étudiés.
2. Comprendre et stimuler les mécanismes de restauration écologique. La restauration écologique implique de mettre en place des suivis des écosystèmes à long terme et à large échelle.
3. Contribuer à l’élaboration de recommandations pour une gestion durable des ressources naturelles et autres services écologiques associés aux écosystèmes aquatiques.


Chiffres-clés :

Effectif total : 43 dont 17 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs de recherche et 10 doctorants

École(s) doctorale(s)
ED 600 - Écologie, géosciences, agronomie, alimentation
Établissements co-accrédités : Agrocampus Ouest, Oniris, Université d'Angers, Université de Bretagne Occidentale, Université de Nantes, Université Rennes 1
Directeur : Yannick OUTREMAN
ED 598 - Sciences de la mer et du littoral
Établissements co-accrédités : Agrocampus Ouest, Université d'Angers, Université de Bretagne Occidentale, Université de Nantes, Université de Bretagne Sud, Le Mans Université
Les équipes de recherche

Les recherches en cours sont centrées sur les thèmes suivants :
• Comment les changements environnementaux influencent la démographie et la génétique des populations de poissons diadromes ?
• Comment les interactions trophiques et les transferts d'énergie (au sein des écosystèmes et entre eux) affectent les populations de poissons ?
• Comment évaluer les aménagements de cours d'eau et les actions de restaurations écologiques aux échelles emboitées : du niveau du paysage, des écosystèmes à celui des populations ?

École doctorale : Écologie, géosciences, agronomie, alimentation
Responsable de l'équipe : Guillaume EVANNO
65 rue de Saint-Brieuc - 35042 RENNES cedex

Nos recherches sont structurées en deux axes majeurs :
Cycle de vie des poissons marins et amphihalins, jeunes stades et processus de recrutement, fonctionnalités écologiques des habitats essentiels au renouvellement des populations, conséquences de l'exploitation et d'autres pressions anthropiques. L'équipe développe des recherches sur les processus individuels à l'échelle des habitats et des modèles permettant de transférer ces processus à l'échelle des populations, en intégrant les conséquences sur les services écosystémiques et notamment l'exploitation halieutique.
Interactions trophiques au sein des écosystèmes marins et côtiers. L’équipe analyse les relations trophiques et développe des modèles dynamiques afin d'estimer la capacité des écosystèmes à produire des ressources vivantes et l'impact des interactions trophiques sur cette production et la réponse des écosystèmes à l'exploitation halieutique.

École doctorale : Sciences de la mer et du littoral
Responsable de l'équipe : Olivier LE PAPE
65 rue de Saint-Brieuc - 35042 RENNES cedex

Les écosystèmes envahis ou contaminés constituent autant d'expériences naturelles particulièrement propices à l'étude de l'évolution des traits et de la structure des communautés en temps réel. L'objectif général de l'équipe est d'étudier de tels systèmes et de tirer parti de leurs caractéristiques pour contribuer :
• à évaluer quelle est la part relative du hasard et de la sélection naturelle dans l'évolution des traits en milieu perturbé ;
• à comprendre en quoi la diversité génétique ou la connectivité contribuent à la résilience des communautés perturbées ;
• à l'élaboration d'outils d'évaluation du risque écologique et de gestion environnementale.

École doctorale : Écologie, géosciences, agronomie, alimentation
Responsable de l'équipe : Marie-Agnès COUTELLEC
65 rue de Saint-Brieuc - 35042 RENNES cedex