UP IRSTEA - Génie des procédés frigorifiques (GPAN)

Les travaux de l'unité portent sur les champs de la thermique et de l’énergétique mis en œuvre dans les industries (alimentaires, pharmaceutiques, climatisation, etc.) utilisant le froid ainsi que dans les chaînes logistiques associées. On s’intéresse à l’étude des écoulements et transferts de chaleur et de matière au niveau du produit alimentaire et des équipements mis en œuvre, ainsi qu’à la conception de systèmes frigorifiques performants et à impact réduit sur l’environnement. L’ensemble de ces activités associe modélisation, validation expérimentale et expertise. 


Chiffres-clés :

L'unité est composée de 20 permanents, 14 doctorants et 3 chercheurs accueillis.

École(s) doctorale(s)
ED 581 - Agriculture, alimentation, biologie, environnement, santé
Établissements co-accrédités : Agreenium, Université Paris-Saclay, Université Paris-Est, Université de Reims Champagne-Ardenne
Directeur : Alexandre PÉRY
Les équipes de recherche

Les recherches menées par l’équipe METFRI visent la caractérisation, compréhension et maitrise des hétérogénéités de température et d’hygrométrie entre l’ambiance de procédés frigorifiques et le produit à réfrigérer, et in fine leur impact sur la qualité alimentaire en général.

Ces procédés couvrent toute la chaine du froid, du champ à l’assiette du consommateur, et comprennent les tunnels de réfrigération ou de surgélation, les échangeurs pour les liquides, les chambres froides (de stockage), les véhicules frigorifiques, les meubles de vente frigorifiques, les réfrigérateurs ou congélateurs domestiques.

L’équipe ENERFRI mène des recherches en énergétique et génie thermique pour développer des systèmes frigorifiques performants et respectueux de l’environnement, en particulier à travers la réduction de l’impact de ces systèmes sur le réchauffement climatique (réduction des émissions gazeuses et des consommations énergétiques).

Ces recherches portent sur les machines frigorifiques à compression de vapeur, avec un spectre de température allant de -40°C (congélation) à +20°C (climatisation), voire au-delà. Les domaines d'application sont vastes, et concernent autant le rafraîchissement d'ambiance que le froid industriel appliqué entre autres à l'agroalimentaire.