UMR 17 - Interactions hôtes-vecteurs-parasites-environnement dans les maladies tropicales négligées dues aux trypanosomatidés (INTERTRYP)

Les maladies dues aux trypanosomatidés (trypanosomoses animales et humaines, leishmanioses) demeurent un problème majeur en régions tropicales et méditerranéennes. La complexité des systèmes pathogènes et l'instabilité croissante de leur environnement influencent leur évolution. La lutte repose donc à la fois sur la connaissance du triptyque parasite-vecteur-hôte et sur celle des facteurs climatiques, environnementaux et socio-économiques.

L'UMR InterTryp développe une approche One Health dans le contexte global d’élimination de ces maladies tropicales négligées. Elle mène des recherches à différentes échelles (gène, molécule, individu, territoire, pays, région) pour mieux comprendre le système pathogène et en évaluer les risques. Elle étudie à plus long terme les mécanismes de co-évolution entre parasites, vecteurs et symbiontes, et hôte mammifère (animal et homme) liés aux changements.

Elle propose des méthodes de prévention et de lutte adaptées aux contraintes des pays en développement : outils de surveillance adaptés au contexte, nouvelles molécules thérapeutiques, lutte contre les vecteurs, recherche de vaccins. Elle est notamment à l’origine du premier vaccin contre la leishmaniose canine.

Site web unité : https://umr-intertryp.cirad.fr

Chiffres-clés :

L' UMR Intertryp rassemble 60 membres dont 40 chercheurs permanents

École(s) doctorale(s)
ED 584 - Biodiversité, agriculture, alimentation, environnement, terre, eau
Établissements co-accrédités : AgroParisTech, Montpellier SupAgro, Université de Montpellier, Ecole des Mines d'Alès
Directeur : Marc BOUVY