UP INRA 50 - Laboratoire de Biotechnologie de l'Environnement (LBE)

Symbolisées par la production de bioénergies (eg., via le biométhane et le biohydrogène par des écosystèmes anaérobies), les recherches du LBE cherchent à traiter et/ou valoriser les rejets de l'activité humaine qu'il s'agisse d’effluents liquides (agroalimentaires en particulier), de résidus solides (résidus agricoles, déchets ménagers et boues issues des stations d'épuration) ou de biomasses spécifiques telles que les micro ou macro-algues. Cette valorisation se décline en intégrant explicitement les contraintes d'innocuité sanitaire (eg., liées à la présence de résidus pharmaceutiques, de détergents et/ou de pathogènes…). L’ensemble de ses recherches couvre un très large spectre de compétences disciplinaires : microbiologie, écologie microbienne, génie biologique, génie des procédés, modélisation, automatique, analyse en cycles de vie, ingénierie de projet et transfert industriel. C’est un des laboratoires leader mondial dans le domaine de la digestion anaérobie.


Chiffres-clés :

Il bénéficie d’une implantation de 4757 m² de surface dont 1882 m² de halle expérimentale, et d’un équipement scientifique et analytique performant, avec plus de 50 digesteurs (1 litre à plusieurs m3) en opération 24h/24 et 365j/an.

École(s) doctorale(s)
ED 584 - Biodiversité, agriculture, alimentation, environnement, terre, eau
Établissements co-accrédités : AgroParisTech, Montpellier SupAgro, Université de Montpellier, Ecole des Mines d'Alès
Directeur : Marc BOUVY