agro-écologie : les dispositifs de recherche

Dispositifs de recherche



Les dispositifs de recherche visent à favoriser les approches intégrées et transdisciplinaires, dans une dimension partenariale et internationale. Il s’agit de répondre localement et globalement aux grands enjeux de développement, par la production de connaissances et le renforcement des compétences. 


Les méta-programmes de l’Inra



L’INRA a initié un nouveau mode de pilotage des recherches à travers les méta-programmes, qui favorisent les approches intégrées et transdisciplinaires dans une dimension partenariale et internationale. Sept des huit méta-programmes en cours concernent l’agro-écologie : 
  • adaptation de l’agriculture et de la forêt au changement climatique (ACCAF)  
  • gestion intégrée de la santé des plantes (SMaCh) ou des animaux (GISA)  -sélection génomique (SelGen)  
  • métanomique et écosystèmes microbiens (MEM)  
  • gloFoods (Etude des transitions pour la sécurité alimentaire mondiale) 
  • pratiques et services des écosystèmes anthropisés (EcoServ)  

Les dispositifs en partenariat du Cirad



Le CIRAD s’appuie principalement sur les dispositifs de recherche et d’enseignement en partenariat (DP). Les DP travaillant sur l’agro-écologie sont majoritaires : 14 DP ou pôles de recherche sur les 24 existants. Ils sont implantés en Afrique, Amérique Latine et Caraïbe, Océan Indien, Asie, dans des contextes de production très diversifiés comme les agricultures familiales, l’agroforesterie, les systèmes horticoles, les zones rurales et périurbaines ou encore les cultures d’exportation.


Le PIA favorise le LabEx



A l’échelle nationale, le Programme d’investissement d’avenir (PIA) favorise la création de laboratoire d’excellence (LabEx) pour renforcer le rôle et la visibilité internationale des meilleurs laboratoires français, dans toutes les disciplines et partout sur le territoire. Trois LabEx impliquant les membres d’Agreenium concernent l’agro-écologie : 
  • biodiversité, agro-écologie et sciences du climat, Saclay (BASC)  
  • agronomie et développement durable, Montpellier (AGRO ) 
  • recherches avancées sur l’arbre et les écosystèmes forestiers, Nancy (ARBRE) 


L’ANR lance des programmes de financement



L’agro-écologie et ses perspectives pour le futur émerge dans les programmes de financement lancés par l’Agence nationale de la recherche (ANR) entre 2005 et 2013 (ADD, Systerra puis AgroBiosphère). L’analyse des projets soutenus montre l’intérêt de prendre en compte la diversité des organismes et des espèces et leurs interactions, à différentes échelles d’analyses. Cela permet d’explorer la complexité du fonctionnement des écosystèmes et d’ouvrir une voie vers des approches intermédiaires, qui prennent en compte la nécessaire articulation entre les échelles d’analyse, de la parcelle aux territoires.