concours photo, agreenium, agroécologie

Les lauréats du concours photo 
"L'agro-écologie dans tous ses états"

A l'issue du concours : un ouvrage numérique

Déroulé, sélection et résultats
 A l'issue de la 2ème Nuit de l'agro-écologie, le 22 juin 2017, Agreenium a lancé un concours photo  « l’agro-écologie dans tous ses états » à destination des étudiants de l’enseignement agricole, privé ou publique, en formation initiale ou continue, inscrits en 2016/2017 ou 2017/2018.  L'objectif était de mettre en valeur des pratiques agricoles qui tiennent compte des principes agro-écologiques. En plus de l'illustration par la photo,  un texte de 500 à 1000 caractères espace compris était demandé pour expliquer le choix et le lien avec la thématique. 
Nous remercions vivement tous les participants à ce concours qui a pris fin le 15 décembre 2017. 

 7 photos ont été sélectionnées par le public via un vote sur facebook qui a pris fin le 31 décembre 2017. Un jury a été réuni en janvier 2018 pour sélectionner 3 photos accompagnées de leur textes sur des critères esthétiques et éclairants vis-à-vis des pratiques agro-écologiques

Les résultats du concours ont été proclamés au salon de l'agriculture sur le stand du Cirad le lundi 26 février 2018 à 16h 
en présence du directeur d'Agreenium, Claude Bernhard, de Fabien Stark, chargé de coopération agro-écologie et climat, à l'origine de ce concours, et d'Emmanuelle Soubeyran, directrice de VetAgro Sup. Le nom et les photos des 3 lauréats ont  été dévoilées à cette occasion et exposées pendant toute la durée du salon sur le stand du Cirad, dont la thématique cette année est consacrée à l'agro-écologie. Les lauréats ont été invités par Agreenium à être présents à cet événement. 

Le premier prix du concours a été décerné à Mathilde Belluz, étudiante en dernière année sur le campus agronomique de VetAgro Sup. Les 2e et 3e prix reviennent à deux étudiantes récemment diplômées d’AgroSup Dijon, Emeline Villard et Margaux Reboul-Salze, entrées depuis peu dans la vie active. 

1er prix, Mathilde Belluz, étudiante en agronomie à VetAgro Sup 
« La photo a été prise sur une parcelle d’une exploitation (l'Earl de l'Etoile) dans le sud meusien. C'était la première année où l'exploitation essayait de semer des couverts végétaux. Avant de lancer ses essais, j’ai participé à l'aide de mes cours et d’ouvrages, à la réflexion et au choix de l'association des variétés au sein de ce couvert. Depuis, convaincu du bienfait des couverts, l'Earl en sème tout les ans et a créé un réel élan dans le secteur puisqu'elle est à l'initiative de la création du GIEE du sud meusien’. Actuellement en dernière année d'école d'ingénieur en agronomie à Vetagro Sup à Clermont Ferrand, je suis spécialisée en élevage. Dans un mois, j'intègre une équipe de recherche de l'INRA pour mon stage de fin d'étude qui portera sur les vaches nourrices. Pour la suite, je souhaite évoluer dans le conseil agricole en bovin. 

2ème prix, Emeline Villard, diplômée d’AgroSup Dijon 
« La photo a été prise en Ardèche au cours de mon stage de mémoire d'ingénieur, que j'ai effectué sur le parasitisme en élevage caprin, à la ferme expérimentale caprine du Pradel. Au cours de ce stage, j'ai été amenée à travailler sur des aspects de recherche, de conseil aux éleveurs mais également dans l'élevage directement. J'ai beaucoup apprécié pouvoir m'impliquer dans la conduite du troupeau, que ce soit lors de la traite, des soins divers et variés ou du pâturage des chèvres... C'est lors d'un de ces moments de participation à la vie du troupeau que le cliché est né ! Actuellement, je suis conseillère en santé animale au sein du GDS de la Loire, diplômée d'Agrosup Dijon en 2017, ingénieure agronome spécialisée en productions animales. 

3ème, Margaux Reboul-Salze, diplômée d’AgroSup Dijon
 « Cette photo a été prise lors d'une promenade au coucher du soleil, au pied de la banne d'Orranche, à 1000 m d'altitude, haut lieu d’estive dans les Monts Dore en Auvergne. On peut y voir un lot d'agnelles limousines, une race rustique, bien adaptée à un climat montagnard. Ces agnelles étaient donc là tranquillement en train de pâturer sur cette prairie permanente. C'était pour moi une bonne illustration de l'agro-écologie : la complémentarité entre l'élevage et la préservation des prairies permanentes ». J'ai pris cette photo lors de mes 6 mois de stage, à ll'INRA de Laqueuille (Puy-de-Dôme). J'ai achevé mes études d'ingénieur agronome à AgroSup Dijon, spécialité Ingénierie de l'élevage, en septembre 2017.  

Les 7 photos sélectionnées initialement par le jury facebook et validées pour leur conformité aux critères de sélection du concours, feront l’objet d’un ouvrage numérique publié sur le site d’Agreenium. 

Remerciements
Eduardo Ruibal, chargé de communication web, Agreenium, a assuré la mise en oeuvre et le suivi des participations pendant toute la durée du concours. L'ouvrage numérique avec l'ensemble des photos sélectionnées sera réalisé par ses soins prochainement.
Pascale Lajous, animatrice de réseaux au sein de l'équipe internationale d'Agreenium, a animé avec dynamisme et entrain la page facebook d'Agreenium durant le vote fin 2017.
Les membres du jury : Florence Correa, chargée de communication, direction générale de l'éducation et de la recherche, ministère de l'agriculture et de l'alimentation; Anne Hébert, déléguée à la communication, Cirad;  Ghyslaine Besançon, responsable de la communication, Montpellier SupAgro;  Fabien Stark, chargé de coopération agro-écologie et climat, Agreenium.
Les critères de sélection
L'objectif du concours de mettre en valeur des pratiques agricoles qui tiennent compte des principes agro-écologiques. En plus de l'illustration par la photo, un texte de 500 à 1000 caractères espace compris était demandé pour expliquer le choix et le lien avec la thématique. 7 photos ont été sélectionnées par le public via un vote sur facebook qui a pris fin le 31 décembre 2017. Un jury a été réuni en janvier 2018 pour sélectionner 3 photos accompagnées de leurs textes sur des critères esthétiques et éclairants vis-à-vis des pratiques agro-écologiques 
Pourquoi un concours organisé par Agreenium ? 
L’agro-écologie est l’une des thématiques fortes portée par le ministère de l’agriculture et de l’alimentation. 
Agreenium est un établissement de coopération qui rassemble 14 écoles d’enseignement supérieur agricole et 4 organismes de recherche. Dans ce cadre, Agreenium et ses membres ont pour mission de mettre en œuvre de projets à même de favoriser la transition agro-écologique, particulièrement à travers des actions de formation et de recherche. 

Montpellier SupAgro, membre d’Agreenium, a réalisé le premier mooc sur l’agro-écologie avec un grand succès, puisqu’il a été suivi par 12 000 personnes dans le monde entier. Ce concours s’inscrit dans ce contexte et propose aux élèves et aux étudiants majeurs de l’ensemble de l’enseignement agricole d’apporter leurs visions de l’agro-écologie, à travers des photos prises sur le terrain en France et dans le monde.  Le concours est clos, il n'est plus possible de participer

Qu’est-ce que l’agro-écologie ? 
L’agro-écologie est l’utilisation intégrée des ressources et des mécanismes de la nature dans l’objectif de la production agricole. Elle allie les dimensions écologique, économique et sociale. Elle vise à mieux tirer parti des interactions entre végétaux, animaux, humains et environnement. Elle constitue une opportunité pour le rétablissement de cycles vertueux et pérennes dans la production agricole.