Les projets emblématiques de bioéconomie dans les territoires

Projets emblématiques de bioéconomie dans les territoires

  • Geotexia (22) : il s’agit d’un équipement collectif qui rassemble des agriculteurs, des industries agroalimentaires, un industriel de l’énergie et des élus. Il permet de transformer l’azote excédentaire, pour son utilisation en dehors du territoire, tout en produisant de l’électricité et de la chaleur. Les rejets d’eau irriguent quant à eux des plantations, pour une plateforme bois-énergie locale.
     

  • Agribiométhane (85) : le projet est porté par quatre élevages. Les lisiers et fumiers de ces exploitations, ainsi que les sous-produits et déchets de l’agro-alimentaire, y sont digérés. Le biogaz ainsi produit est épuré en biométhane, de composition équivalente au gaz naturel, qui est injecté dans le réseau de GrDF et utilisé pour chauffer 500 foyers. Il sert également à distribuer du carburant aux particuliers et aux professionnels (à l’issue d’une phase d’expérimentation comme carburant pour les véhicules de ramassage scolaire).
     

  • L’usine Tembec (40) : il s’agit d’une bioraffinerie ligno-cellulosique qui, à partir de composants du bois, produit des celluloses très spécialisées, à usages chimiques à haute valeur ajoutée, à destination des secteurs pharmaceutiques et alimentaires, ainsi que des lignites industrielles et des savons de résine.
     

  • Le site d’écologie industrielle de Bazancourt-Pomacle (51) : situé à quelques kilomètres de la métropole de Reims, le site est organisé autour d’une bioraffinerie initiée par une démarche collective entre des agriculteurs regroupés en coopératives au sein des groupes  Vivescia et Cristal Union. L’objectif est la valorisation complète des agro-ressources du territoire, principalement du blé et de la betterave : 4 millions de tonnes de biomasse y sont transformées chaque année. La particularité du projet réside  aussi dans l’accueil au sein du site de structures de recherche et développement publiques (notamment la chaire ABRI d’Agroparistech) et privées regroupées dans une plateforme d’innovation, et d’un campus académique financé par les collectivités locales. L'ensemble constitue un écosystème d'innovation particulièrement riche.

Français