formations

Module doctoral 

Prendre en compte le bien-être et la santé
des animaux en expérimentation

FORMATION ANNULÉE

Le bien-être et la santé de l’animal sont des préoccupations croissantes dans la société, ce qui impose aux chercheurs une réflexion sur la prise en considération de ces deux critères dans les pratiques d'’expérimentation.
Outre les dimensions éthiques et réglementaires inhérentes à l’utilisation d’animaux en recherche, une prise de conscience des conséquences d’une altération de la santé et/ou du bien-être des animaux sur les résultats de la recherche et une réflexion sur les moyens de prévention et maitrise dans les conditions d’expérimentation est cruciale pour les chercheurs. 
Nous focaliserons la formation sur les animaux de rente présents dans les installations expérimentales, que ces animaux soient hors essai ou en essai. 

Mots clefs : chercheurs, animal d’installation expérimentale, bien-être et santé, société.
Objectifs
Sensibiliser aux possibles répercussions d’une altération de la santé et/ou du bien-être animal sur la validité des résultats de la recherche, s’interroger sur les facteurs de risques dans le cadre de son travail d’expérimentation et la façon de les limiter. 
Espèces cibles : mammifères (vache, chèvre, porc), volailles et poissons.
Programme
Le 14 mars
Matin
• Accueil (V Lollivier, AGROCAMPUS OUEST) – connaissance de groupe 
• Introduction autour de la nécessaire prise en compte du BEA et de la santé des animaux dans le cadre de d’expérimentation (évolution des demandes sociétales…) (avec temps d’échange / de travail). 
Animateurs : M-C Salaun avec H. Juin (INRA). 
Après-midi 
• L’évaluation de l’état de santé et du bien–être des animaux et les facteurs de risques en installations expérimentales, apports théoriques. 
Animateur : G. Foucras (ENVT) et Alice De Boyer Des Roches (VetAgro Sup). 
Module proposé par
Le 21 mars
• L’évaluation de l’état de santé et du bien–être des animaux et les facteurs de risques en installations expérimentales.
TD puis TP sur vaches laitières à la ferme expérimentales INRA de Méjuseaume. 

Le 22 mars 
Matin 
• Les conséquences d’une altération de la santé et/ou du bien-être de l’animal d’expérimentation sur les résultats. 
Les doctorants réfléchiront en petits groupes, sur la base de leurs propres protocoles expérimentaux, à l’impact d’une altération de la santé et/ou du bien-être de l’animal sur leurs résultats (fiabilité et robustesse des données…) et travailleront à la définition de points-limites. Animateurs : Juliette Cognié (INRA) et Vanessa Lollivier (AGROCAMPUS OUEST) 
Après-midi 
• Mise en place par petits groupes de la grille « facteurs de risques » dans le cadre d’un essai et élaboration de propositions pour s’en affranchir, les limiter ou tout au moins les prendre en compte. 
Avec l’ensemble des animateurs.
Modalités d'inscription
L'inscription à la formation est gratuite (les frais de transport, hébergement et repas - sauf celui du 21 mars midi - sont à la charge des unités de recherche dont dépendent les doctorants).

Nombre maximum de participants : 24 

Pour vous inscrire : 
Compléter le formulaire d'inscription et le et le renvoyer à Isabelle Baumgarten de l'ED EGAAL. Pour les doctorants des écoles doctorales autres que EGAAL, n'oubliez pas d'informer votre ED de rattachement de votre souhait de suivre ce module.
Contact
Vanessa Lollivier - Agrocampus Ouest
Informations pratiques
Dates  
1 + 2 jours
FORMATION ANNULEE

Lieu
Campus de Rennes d'Agrocampus Ouest (la 1re journée pourra être suivie à distance sur certains sites - précision à venir)
Publics
Doctorants de 1re et 2e année dans le domaine de la biologie animale
Ce module bénéficie d’un soutien d’Agreenium dans le cadre de son appel à projet « modules doctoraux 2017 ».