One Health : un seul monde, une seule santé

Concept "un seul monde, une seule santé"

Selon l'organisation mondiale de la santé animale (OIE), on estime qu'environ 60% des maladies infectieuses chez l'homme trouvent leur origine chez l'animal. L'approche pour maîtriser ce risque doit être multi-sectorielle et la prise en charge globale, dans un contexte de crises sanitaires mondialisées, d'une augmentation des zoonoses et des pathogènes résistants en lien avec le changement climatique, tout cela démontre la nécessité urgente d'une démarche transdisciplinaire.

Le concept "un seul monde, une seule santé" lancé par la Wildlife Conservation Society (WCS) et adopté par la communauté internationale depuis 2007, intègre les relations entre santé animale, santé humaine et environnement renforçant les liens et relations de tous les acteurs et secteurs dans la prévention et le contrôle des risques sanitaires.

Afin de relever les défis de santé mondiaux ayant une incidence sanitaire et écologique, l'application de ce concept doit générer une coopération entre plusieurs disciplines et les vétérinaires y jouent un rôle clé notamment dans l'objectif de préserver notre arsenal thérapeutique commun d'antibiothérapie.

Le concept représenté au sein des formations de l’enseignement supérieur

Ce concept s'adressant à tous les acteurs en santé publique, aussi bien en médecine humaine et vétérinaire que dans le domaine de l'environnement ou de l'agriculture, il devient indispensable que les professionnels et futurs professionnels soient formés à la gestion optimale des risques sanitaires selon une approche systémique et multi-sectorielle.

En cursus de formation initiale

Dès le début de leurs études en école vétérinaire, ingénierie agronomique ou agroalimentaire, l'attention des étudiants est attirée sur l'importante d'une réflexion décloisonnée où tous les acteurs sont invités à travailler en synergie pour prévenir mais également pour répondre au mieux aux nouvelles menaces sanitaires et écologiques. 

Le vétérinaire est un maillon important dans la maîtrise des risques sanitaires liés aux interactions entre l’homme, l’animal et l’environnement mais également pour la sécurité sanitaire des aliments. Tout au long de leur cursus initial, les futurs vétérinaires sont sensibilisés et formés à l'importance de la gestion des zoonoses, du bien-être animal mais également à l'épidémiologie. 

Les étudiants vétérinaires ont également la possibilité de suivre une année d’approfondissement dans le domaine de la santé publique vétérinaire dispensée au sein de l'école nationale des services vétérinaires (ENSV).

En Master

Afin de répondre aux besoins en formation des différents acteurs, les établissements proposent actuellement une large offre dans le domaine de la santé publique et abordent de plus en plus le concept "Une seule santé - One health".

Master "Infectious Diseases and One Health":

Ce master permet de former des scientifiques dotés d’une expertise multidisciplinaire, notamment en maladies infectieuses ainsi que dans la compréhension des interactions très complexes qui existent entre les agents infectieux et leurs hôtes humains ou animaux ainsi que des conséquences environnementales des thérapies. Les étudiants seront également entraînés à évaluer et gérer les risques liés à l'émergence de maladies infectieuses.

Master 2: From Animal to Man: Analysing and managing health and food risks (MAN-IMAL) , porté par l'OMS, la FAO et l'OIE.

Parce que la mondialisation, l’industrialisation et la multiplication des acteurs et règlements complexifient les chaînes de production. Basé sur le concept « One World, One Health », le programme man-imal a pour vocation à répondre à ces changements grâce à une approche globale et transversale intégrant santé animale, santé humaine, environnement et alimentation.   

En formation continue

Formation en ligne exclusivement ouverte aux vétérinaires officiels: e-Cerise: online - Continuing Education for VeteRInary SErvices

Cette formation à l’intention des vétérinaires a été mise au point par l’École nationale des services vétérinaires (ENSV) au sein du réseau des centres collaborateurs de l’OIE, en coopération avec des professeurs des quatre écoles vétérinaires françaises, l’École inter-États des sciences et de médecine vétérinaire de Dakar (EISMV, Sénégal) et l’Université de Montréal (SaintHyacinthe, Canada).

Chacun des 10 modules de formation du cours fournira les compétences préalables et les connaissances fondamentales qui amélioreront la participation ultérieure aux sessions de formation des points focaux de l’OIE

Module One Health et approches intégrées de la santé

Ce module est consacré à l’introduction des approches « One Health » et « Ecohealth ». Les aspects multidisciplinaires de ces approches sont abordés afin de permettre aux participants de prendre en compte la complexité des systèmes socio-écologiques et de leur impact sur la santé des animaux et des hommes. Différentes disciplines (Ecologie, Géographie, Anthropologie, Sociologie) pouvant contribuer à une meilleure compréhension des problématiques de santé sont présentées grâce à des exemples pratiques qui mettent en avant les méthodes et indicateurs utilisés dans les approches « One Health » et « EcoHealth » avec leurs avantages et inconvénients. Les méthodes participatives et qualitatives d’investigation sont notamment développées ainsi que les méthodes permettant l’intégration des différentes disciplines.

DIPLÔME D’ÉTABLISSEMENT VETAGRO SUP « ONE HEALTH EN PRATIQUES »

Le diplôme One Health en pratiques : Le concept One Health invite à l’action interdisciplinaire et intersectorielle dans la gestion des problèmes sanitaires publiques. Il induit l’interdépendance entre la santé humaine, la santé animale et la santé des écosystèmes. Sa compréhension et sa maîtrise sollicitent l’échange de connaissances et de compétences entre les différents acteurs du secteur médical, vétérinaire, environnemental, politique et socio-économique. L’enjeu, à travers ce diplôme, est d’apporter une vision transversale et pluridisciplinaire, ainsi qu’une prise de hauteur nécessaire dans le domaine de la santé globale à l’échelle territoriale, nationale et internationale.

SPOC "Zoonoses alimentaires : concept "One Health" et sécurité des aliments"

L’équipe d’Hygiène et Industrie des aliments de l’ENVT propose, au travers de ce nouveau parcours de 8 modules, un SPOC entièrement dédié aux « Zoonoses alimentaires : concept "One Health" et sécurité des aliments »

Ce SPOC a pour objectifs: 

  • Identifier les différents types de dangers zoonotiques en matière de sécurité des aliments, 

  • Définir les différentes modalités de contamination des aliments par certains dangers zoonotiques, 

  • Proposer différentes modalités de maîtrise de ces dangers pour assurer la sécurité du consommateur, 

  • Être capable de discuter des stratégies de maîtrise des dangers mises en œuvre dans une filière de production

Formation doctorale 

Agreenium et ses partenaires, notamment Waegeningen University and Research proposent aux doctorants en agro biosciences des Ecoles d’été sur des sujets d’approfondissement autour du concept One health. L’objectif est de permettre aux doctorants d’élargir le champ de leurs connaissances au-delà de leur sujet spécifique de thèse, de favoriser leurs contacts avec de jeunes chercheurs et des professionnels et de travailler également à leur insertion professionnelle. 

Une première Ecole d’été « Towards a Global One Health, an interdisciplinary lens to explore synergies, trade-offs and pathways for food systems transition” s’est tenue à Waegeningen du 27 au 31 août 2018. Les participants ont pu se former aux enjeux posés aux systèmes alimentaires par la transition écologique, les attentes sociétales grandissantes et les risques sanitaires abordés sous différents angles d’approches disciplinaires incluant l’économie et les sciences sociales. 

Une autre école d’été a été organisée conjointement par WUR et l’Université de Surrey du 19 août au 30 août 2019 dans les locaux de l’Université de Surrey et de Cheltham House ( Londres ) dans le cadre du One health Europen Joint Programm (OHEJP) autour du thème « Approaches towards One health Operationalisation ». Agreenium s’est associé à cette 1ère édition en proposant des intervenants français. 

 

Formations et ressources numériques

Que ce soit pour un public de professionnels, d'étudiants ou grand public, les ressources numériques permettent d'enrichir ses connaissances et développer ses compétences selon ses besoins et ses disponibilités:

Les MOOCs

Les MOOCs, pour « massive open online course », sont des formations en ligne ouvertes à tous, sans limitation de places ou géographique, et qui se déroulent sur plusieurs semaines. Le concept d'une seule santé y est également représenté à travers des MOOCs tels que :

Les vidéos "une seule santé"

Une seule santé, un concept au cœur des dispositifs de recherche

Le concept "un seul monde, une seule santé" nécessite des approches transdisciplinaires pour répondre au mieux aux enjeux de santé publique, la recherche a pour objectif aujourd'hui de faire évoluer les connaissances sur les interconnexions entre santé humaine, vétérinaire et environnementale afin de mieux maîtriser les risques et surtout de prévenir l'émergence de nouvelles menaces sanitaires. De nombreux laboratoires en ont fait aujourd'hui leur cheval de bataille et font évoluer constamment les connaissances sur ce concept qui concerne tous les secteurs.

En savoir plus