Insectes vecteurs, parasites, ravageurs, auxiliaires : 
quels enseignements pour faire face aux besoins d'identification et d'expertise ?

Les organismes d’enseignement et de recherche s’inquiètent de l’érosion progressive et de la dispersion des compétences en taxonomie au service de l’entomologie et de la parasitologie. Cette érosion conduit inexorablement à un manque de spécialistes en taxonomie des arthropodes et des nématodes, susceptible d’impacter toutes les approches reposant sur l’identification d’espèces, modèles ou non modèles, d’espèces invasives, ou de communautés d’espèces naturelles. Cette situation est d’autant plus paradoxale que ces compétences sont, et seront durablement, plus nécessaires que jamais pour mener à bien la transition agro-écologique des systèmes alimentaires.

Les forces françaises publiques en matière d’enseignement et de recherche en agrobiosciences, rassemblées dans Agreenium, et plus particulièrement Anses, Cirad, Inrae, les quatre écoles nationales vétérinaires et les écoles agronomiques, ont souhaité s’emparer de ce sujet. Une première concrétisation de cette réflexion est l’organisation de ce séminaire pour lequel d’autres partenaires tels que le Muséum national d’histoire naturelle ont été associés. 

Objectif

Ouvrir de nouvelles perspectives au bénéfice de l’enseignement supérieur et de la recherche, en premier lieu au sein des membres d’Agreenium, pour aboutir à consolider les acquis et à renforcer le socle de compétences en entomologie et parasitologie des futurs professionnels scientifiques et techniques de l’agriculture et de l’agro-alimentaire au sens large. 

Publics concernés

Directeurs scientifiques, directeurs pédagogiques, enseignants-chercheurs des écoles et des établissements membres ou membres associés d’Agreenium, chercheurs du MNHN, universitaires.

Photo : ©Romain Garrouste - MNHN

Programme et liens vers les vidéos, à voir ou revoir !

Table ronde du webinaire du 30 septembre 2020

Quels enseignements pour faire face aux besoins d'identification et d'expertise ?

Besoins et enjeux de l'identification taxonomique dans le conseil agricole, le contrôle officiel, l'expertise et la recherche. Comment améliorer l'enseignement sur la connaissance du vivant pour que les étudiants développent des compétences spécifiques adaptées ?

Animée par Olivier le Gall (INRAe), président du groupe de travail thématique Agreenium.

Les participants :

-Philippe Grandcolas (MNHN),  Biodiversité et Systématique

-Anne le Ralec (Agrocampus Ouest) et Marie-Stéphane Tixier (Montpellier SupAgro), L'enseignement de la taxonomie et de la systématique dans les écoles "Agros"

-Bertrand Huguet (DRIAAF Ile de France), Contrôles officiels, enjeux ravageurs et espèces invasives

-Philippe Le Gall (IRD), Enjeux pour les Pays du Sud

 

Ateliers et Contributions

Trois ateliers destinés à recueillir vos contributions jusqu’au 20 octobre sur un document partagé associé à chaque atelier.

Atelier A « Identification » 

Par Jean-Yves Rasplus (INRAe) et Rodolphe Rougerie (MNHN).

-Les supports de présentation :  support 1  support 2

-Document partagé de l'atelier A

Atelier B « Biodiversité et dynamique des populations »

Par David Genoud (expert indépendant) et Jean-Yves Rasplus (INRAe)

-Le support de présentation

-Document partagé de l'atelier B

Atelier C « Espèces invasives, parasites ou vectrices, auxiliaires » 

Par Jean-Claude Streito (INRAe).  

-Les supports de présentation support 1 support 2

-Document partagé de l'atelier C/Cbis

Atelier Cbis

Par Jean-Lou Justine (MNHN).

-Document partagé de l'atelier C/Cbis

A venir, restitution des 3 ateliers et table ronde de synthèse /conclusion par Guy Riba, grand témoin.