partenaires

Partenaires

Elargir les coopérations

En 2018, conformément aux orientations de son conseil des membres, Agreenium a signé 3 conventions de partenariat avec l'Ecole supérieure du bois (23 janvier), l'université d'Orléans et l'université de Tours (cf. communiqué de presse du 20 juin). Les partenariats peuvent porter sur la mise en visibilité des formations, la participation aux groupes de travail d'Agreenium, l'organisation et/ou la participation à des événements croisés, la réponse à des appels à projets, la production de ressources numériques.

Sur la photo de gauche à droite : Philippe Chemineau, directeur de la Darese de l’Inra , Catherine Beaumont, présidente du centre Inra Val-de-Loire ; Claude Bernhard, directeur d’Agreenium, Ary Bruand, président de l’université d’Orléans ; et Philippe Vendrix, président de l’université de Tours.

L'Ecole supérieure du bois (ESB)
L'ESB, établissement d'enseignement supérieur privé sous contrat avec le ministère chargé de l'agriculture. est une des écoles de référence dans le domaine forêt-bois en France. Ses équipes travaillent de longue date avec celles de 3 membres d'Agreenium, Bordeaux Sciences Agro, l'Enstib et AgroParisTech. 
L'ESB participe au groupe de travail forêt-bois, thématique particulièrement portée par Agreenium.

L'université d'Orléans
Agreenium a été mandaté par l'Inra, partenaire historique de l'université et membre d'Agreenium, pour nouer un partenariat dans les domaine de la formation et de la recherche, à travers entre autre, la mise en visibilité de la formation Master "agrosciences, environnement, territoires, paysage, forêt", et la participation au groupe de travail forêt-bois; 

L'université de Tours
Grâce à un partenariat historique, l'université de Tours exerce avec l'Inra la co-tutelle de plusieurs unités mixtes de recherche (UMR).Avec l'implication de chercheurs du centre Inra Val-de-Loire, l'université met en oeuvre plusieurs masters; De plus, elle est accréditée pour le doctorat au travers de l'école doctorale "santé, sciences biologiques et chimie du vivant", dont nombre doctorants sont accueillis dans les unités de recherche de l'Inra.