programme national RCV

Deuxième édition du Programme national de recherche clinique vétérinaire

La première édition ayant prouvé le dynamisme et la compétitivité de la recherche des écoles dans ce secteur, un second appel à projets a été lancé le 15 novembre 2018
Il peut être consulté sur cette page

Première édition du programme national de recherche clinique vétérinaire
 
Retour sur l'appel à projet 2017

L’appel à projet a été ouvert au dernier trimestre 2017 pour un appui à financement en 2018. 
Il était doté de 30 000€

Coopération...
Les projets soumis devaient être collaboratifs et impliquer au moins deux Ecoles Vétérinaires, concerner la médecine vétérinaire des animaux de compagnie, de sport, de production ou de la faune sauvage. L’association de différents services cliniques et d’Unités de Recherche des Ecoles Vétérinaires était encouragée afin d’accroître le transfert de technologie et d’innovation des Unités de Recherche vers la clinique vétérinaire.
...à partir de cas cliniques...
Le financement demandé devait être adossé à des travaux cliniques ou paracliniques sur des animaux spontanément malades examinés par les cliniciens des Ecoles vétérinaires. 
...portés par de jeunes chercheurs.
Les Ecoles Vétérinaires et Agreenium souhaitaient également privilégier les projets émergents et/ou portés par de jeunes enseignants-chercheurs.  


Les résultats

21 projets candidats

 Les 21 projets ont été examinés par un jury composé de membres nommés par les Directeurs des Ecoles Vétérinaires issus de leur conseil scientifique, et des 4 directeurs scientifiques des Ecoles Vétérinaires. Les critères de sélection se sont appuyés sur la pertinence scientifique du projet, ses perspectives en termes d’offre de soins vétérinaires, de bien-être animal, ou de transfert de concept dans une démarche de santé globale (médecine comparée), sa faisabilité et son intérêt pour la structuration de réseaux de recherche clinique. 
 Le jury a apprécié le très bon niveau scientifique des dossiers présentés et la dynamique démontrée par le nombre de candidats. Ce qui témoigne de la forte implication des enseignants chercheurs cliniciens notamment pour travailler ensemble, entre écoles. 
2 projets ont été retenus. 

  •  Le projet “statut vitamines K chez le chien /Etude des modifications du statut Vitamine K et de l'activation des protéines vitamines K-dépendantes extra hépatiques lors de maladies rénales chroniques chez le chien et le chat“, qui fait intervenir les quatre écoles. Le porteur de projet est Emilie Kraff de VetAgroSup et les co-investigateurs sont Christelle Maurey de l'ENVA, Rachel Lavoué de l'ENVT et Odile Senecat d'Oniris. Le jury a choisi d’accorder 20 000 € à ce projet.

  •  Le projet."CAN-APP" /Dermatite allergique aux piqures de puce (DAPP) du Chien : caractérisation de marqueurs inflammatoires cutané, qui fait intervenir 3 écoles. Le porteur de projet est Marie Christine Cadiergues de l'ENVT et les co-investigateurs sont Patrick Bourdeau d'Oniris et Didier Pin de Vetagrosup. Le jury a choisi d'accorder 10 000 € à ce projet.